Note aux parents d’enfants précoces…

Je le répète, on peut être précoce sans être Asperger et inversement.

Ceci dit et puisque je connais la question, je vais vous tuyauter sur le comment réagir face à votre enfant.

Avant tout, comment reconnaître un enfant précoce? quel qu’il soit?

Déjà, parce qu’il en sait plus que vous sur un sujet donné. Cet enfant s’intéresse à beaucoup de choses mais sera fasciné et connaîtra tout ou presque sur un seul sujet.

th

Il va vous poser un nombre incalculable de questions. Son sacerdoce, c’est le savoir.

Il n’aura que très peu d’amis voire aucun. L’enfant précoce sans asperger sera attristé. L’Aspi s’en fichera totalement.

Tous les deux n’auront quasiment aucune relation, comment voulez-vous conjuguer astronomie et jeux de ballons? il sera décalé et n’éprouvera aucun intérêt pour les jeux de cour d’école. Vous le verrez donc seul à la récré. Les livres OUI, les baballes, NON.

L’Asperger, quant à lui se fichera de n’avoir personne à qui parler. Moi je donnais des cours de science à mes peluches. Je remplissais mon tableau. Faut dire qu’elles aimaient ça, leurs yeux étaient aussi ronds que moi après un muscat!

Mes parents n’ont jamais eu de difficultés à me garder les jeudis (à l’époque), je restais enfermée le plus clair du temps. Lorsqu’un invité entrait chez moi, je filais comme un pet sous mon lit ou dans mon placard chéri. Autant vous dire que je n’ai peur ni du noir ni des endroits clos! j’ai entendu ma mère dire « elle est sauvage ». Bref. passons.

Votre enfant remarquera ce que vous ne voyez pas et s’en souviendra longtemps. Nous ne voyons pas toujours le global, mais le détail ne nous échappe que très rarement.

Le coté sombre d’un petit Aspie, c’est sa colère lors de ses angoisses. Oui, elles peuvent être terribles sans qu’il puisse les expliquer. Sa colère est alors telle qu’il peut blesser quelqu’un ou une porte (par exemple heumm). Surtout ne rien faire, il ne supportera ni que vous le preniez dans vos bras ni votre réprimande dont il se moquera. Il sera un peu comme un animal pris dans le piège de ses pensées.

Ces dernières s’entrechoquent et fusent dans son cerveau. Tant qu’il n’a pas trouvé de solution ou autre chose à faire, cela peut le rendre, disons, ‘nerveux ».

Alors, comment agir face à votre progéniture? Comment faire au quotidien?

Laissez-le s’exprimer, écoutez-le (même si son discours est barbant).

Ne faites JAMAIS preuve d’injustice ni de moquerie, il ne vous ratera pas! ne promettez jamais si vous n’êtes pas sûr de pouvoir tenir vos engagements, dites simplement « peut-être ».

Ne le forcez jamais à rencontrer d’autres enfants de son âge, il n’en a que faire. L’Aspie préfère l’adulte avec lequel échanger des connaissances.

L’Aspie prends chaque mot à la lettre si je peux dire. Je me souviens de ma mère me disant : ‘j’en ai pour 5 minutes »….j’ai chronométré. Bien sûr, c’était plus long. J’ai piqué une crise. Depuis je sais que lorsqu’on dit cette expression, il faut compter en moyenne une demie-heure avant de revoir la personne.

Votre petit ne comprend pas les expressions telles que « je vais en parler à mon cheval »…Il croira que vous avez réellement du gout pour le sport équestre. Pire ! l’expression « je vais lui en toucher deux mots »!! inconcevable ! expliquez chaque expression, il les retiendra.

Quoiqu’il en soit, s’il reste figé sans rien dire (c’est assez rare pour être remarqué), c’est qu’il ne comprend rien à ce que vous dites.

Une des caractéristiques de l’Aspie, c’est son balancement ou ses gestes répétés, quand ce n’est pas un mot répétitif. Ne faites surtout rien! ça ne ferait que compliquer les choses. Il s’arrêtera de lui-même.

Autre choses : certains (pas tous) sont très maladroits. C’est du à une autre complication neurologique appelée dyspraxie. Juste une mauvaise synchronisation des membres supérieurs comme inférieur. Je peux vous dire que ça me rend dingue!! Ca peut faire rire quand vos jambes s’emmêlent ou s’arrêtent quand vous voulez courir. Bref. Mais c’est pas systématique.

Rassurez-vous parents! votre enfant n’est ni un malade mental, ni un demeuré. Il est juste un être qui ne connaîtra pas le mensonge et sera d’une honnêteté exemplaire. La moindre beauté l’émerveillera. Il ne sera jamais un adulte tel que vous le concevez….mais il fera face à tous ses désagréments grâce à sa faculté d’adaptation et son don pour le mimétisme. Il passera ainsi inaperçu.

N’ayez crainte parents, votre progéniture, c’est de l’or pur.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus